Et elle critique Madonna …

Foresti-Party-Bercy On sentait dans ses récents propos que sa grande idole Madonna l’avait déçue en 2012 … Chère Florence, si je devais donner quelques conseils aux stars sur le déclin, ce serait plutôt par toi que je commencerais. « Foresti Party Bercy » n’est pas un bon investissement. Ni à Bercy-même, ni en salle de cinéma UGC ou Gaumont et ni sur DVD ou Blu-Ray. Bon, trop tard, les fêtes de Noël sont passées mais c’est – au moins – un avertissement pour le public qui attend déjà ton prochain spectacle. Enfin, celui qui n’a pas décidé de raccrocher. Car, si l’inspiration baisse, la grossièreté, elle, augmente.

Florence Foresti, nul besoin de la présenter. Son dernier spectacle « Mother Fucker » a récolté toutes les louanges possibles et deux ans plus tard, Florence a décidé de faire sa Mylène Farmer en restant à Bercy pour un show gigantesque qui doit rendre hommage à sa petite personne. Gigantesque par la scénographie, minuscule par le niveau d’humour. Florence Foresti est devenue une caricature d’elle-même. C’est sympa à elle de critiquer son idole Madonna mais au point de vue du show, elle se débrouille mieux que Florence pour se réinventer et toujours re-séduire son public (dans sa grande majorité). Ce Bercy n’était qu’une excuse pour en mettre plein la vue visuellement et être habillée en Jean-Paul Gaultier mais demeure une coquille vide ! Un spectacle pour SE faire plaisir, pas pour distraire le public qui a, sans aucun doute, du mal à comprendre durant les deux heures la logique et le fil rouge du spectacle (qu’est venue faire Sonia Lacen là-dedans, par exemple ?).

Devenir l’humoriste préférée des Français ne réussit pas à Florence Foresti qui devient de plus en plus vulgaire, abusant des « Putain » dans chaque phrase, forcant son jeu à outrance (celui qu’on connait tous où elle mime une femme ulcérée par le quotidien) ou formatant chacune de ses répliques (qui se ponctue par un « Connard » ou un « Connasse »).  C’est principalement la redondance qui a tué ce show. Forest’ en rajoute, en fait de trop, cabotine dès qu’elle le peut et n’arrête pas de hurler dans chaque scénette … Qui cela surprend encore ? Toujours les mêmes thèmes et SURTOUT des reprises d’anciens sketchs ! Ces reprises sont nombreuses, ça ne passe même plus pour des « clins d’œil ». D’accord en fin de carrière, mais là, Flo, tu es encore jeune … Non !? Un hommage à toi-même réalisé vingt ans trop tôt.

Alors, un conseil, Florence Foresti  : arrêtez la scène pendant au moins trois ans et réfléchissez à d’autres sujets que les différences hommes/femmes. L’ex-humoriste préférée des Français, Muriel Robin, l’a fait, elle, pour réfléchir sereinement. Une parenthèse qui lui a profité (voir  à ce sujet « Mourir d’aimer » de Josée Dayan). Proposer ceci est un peu honteux, on vous connaissait tant de talent pour faire rire … Tout est une question de dosage dans la vie.
Et si vous vous ennuyez durant cette pause : sachez que les meilleurs moments furent dans l’introdution du spectacle avec les imitations de stars. Vous êtes championne de cette catégorie. Un petit retour en télé serait sans doute bénéfique. 😉  » Non, non, je ne suis pas fou, Bonsoir ! « 

Publicités

Une réflexion sur “Et elle critique Madonna …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s