Larusso : « La mentalité du métier m’a un peu écœurée » [Interview]

Larusso à Namur

L’inoubliable interprète de Tu m’oublieras était à Namur le dimanche 19 juin pour le grand concert Stars 90 et nous a ouverts la porte de sa loge en toute simplicité, en sockets. Elle évoque plein de sujets : l’Europe, l’amour, le show-bizz et, bien sûr, son tout premier single vendu à presque 2 millions d’exemplaires – et dont les rotations radio l’impressionnent encore.

Heureuse d’être en Belgique ?

Grave ! C’est tellement top, j’adore la Belgique et un de mes chiens, Léo, est belge. Je n’étais pas venue depuis un moment mais j’aime tellement la mentalité belge que j’y viens dès que j’ai un petit moment. Aujourd’hui à 36  ans, j’ai quitté Paris et je vis à l’étranger, très loin. Mais je ne vous dirais pas où (rire) ! En tout cas, les Belges sont comme les Québécois : très respectueux. Et je ne dis pas ça pour faire de la lèche, je n’ai rien à vendre. On discute et c’est juste une conversation.

Mais là, vous êtes bel et bien épanouie ?

Oui, complètement. C’est triste l’Europe en ce moment, n’est-ce pas ? Ça fait mal au cœur.  Plein de gens partent en vrille, plein de gens meurent au nom de rien, au nom d’une idéologie qui n’existe même pas. Ils salissent des mots. Vraiment pas cool.

Mais vous, que devenez-vous ? Pas lassant d’être revenue chanter le passé à Stars 90 à Namur ?

Non, non car je suis toujours dans la chanson et je compense avec des trucs de maintenant mais forcément j’en parle moins car ça se vend beaucoup moins, c’est pas très grand public. Depuis mon dernier album très autobiographique avec mon mariage avorté, Dans ma box, en 2009 j’ai embarqué dans la tournée-hommage aux années 90 d’M6 et je suis partie quelques années plus tard. A l’étranger, je bosse toujours dans la musique mais plus dans l’ombre avec plein de musiciens et de chanteurs donc on va dire que je suis plutôt dans la production. C’est très sympa. J’avais beau être pure Parisienne, j’ai quitté la France car les gens commençaient à trop changer… Ce pays m’a apporté le succès et une belle vie mais j’ai dit stop.

Namur Stars 90

Et il n’y aura plus de single signé Laëticia Larusso ?

Non, pas pour l’instant. L’envie m’est un peu passée… En pleine promo de mon dernier album, la mentalité du métier m’a un peu écœurée. En plus, maintenant avec les commentaires d’anonymes du net, c’est à gerber. Pour écrire ça, il faut avoir une vie vraiment nulle, insipide, inodore et incolore ! La dernière fois que je suis apparue publiquement, c’était aux 30 ans du Top 50 sur M6 il y a deux ans.

A un moment, on a pas la pression après avoir vendu presque 2 millions d’exemplaires de Tu m’oublieras en 1999 ?

Ce ne sont même pas des impératifs de ventes fixés par la maison de disque, c’est plutôt le jeu des médias donc si tout ce qui suit se vend moins, c’est tout de suite vu comme un flop. Excuse-moi mais non, ce n’est pas ça, un flop. Deux millions d’exemplaires d’un single, ça ne se verra plus, c’est fini. Vendre 100 000 aujourd’hui, ce n’est pas négligeable mais si c’est toujours comparé au premier carton, on est fichu.

A l’époque, on vous mettait en rivalité avec Lââm…

Oui mais c’est ma copine, je l’aime beaucoup. On était mortes de rire en lisant ça. On nous mettait en compétition car arrivées au même moment et issues de la même maison de disques. Je ne sais pas pourquoi, c’est une copine ! C’est la plus cool et la plus fofolle de l’univers. J’adore Lamia car elle est vraie et authentique. Elle a galéré, ne se met pas de barrières et fait ce qu’elle aime. En plus, elle partage ce qu’elle entend et ce qui peut correspondre au flow et à la voix de quelqu’un qu’elle fréquente. Chanter à la base, c’est ça : partager.

 

Interview > © Luigi Lattuca pour La Dernière Heure

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s