#TBT (Throwback Thursday) : Thomas Dutronc et ses textes à l’encre humaine

Watzby T. Dutronc

En recherche d’intemporalité musicale, Thomas Dutronc nous offrait avant l’été 2015 onze nouvelles chansons. Quatre ans après son précédent disque, il repartait en promotion pour « Eternels jusqu’à demain ». A Bruxelles, il s’était notamment arrêté en ma compagnie à l’hôtel Be Manos (près de Bruxelles-Midi). Longue interview, séance photo inédite : un artiste disponible et romantique.

A 42 ans, pour Thomas, « Éternels jusqu’à demain » était le titre de disque idéal. L’heure des premiers bilans a sonné dans une ambiance jazzy-pop. Grâce à un mix de jazz manouche (dont il a fréquenté l’élite des musiciens aux Puces de Saint Ouen) et de variété, les effluves, les odeurs et les goûts de ce nouveau recueil sont clairs : à écouter sur une couverture rosée déposée dans l’herbe, comme le suggère un des titres. Les mots du disque sont limpides, le chanteur ayant voulu ne pas faire trop de jeux de mots afin d’être immédiatement compris. Une galette élégante réalisée avec harmonie et rythme à Londres avec Jon Kelly (producteur de Paul McCartney et Kate Bush) dans laquelle Thomas Dutronc s’interroge sur ses actions passées, celles qui le constituent, tout en continuant à se montrer séducteur. De simple biographie, le disque passe, au fil de l’écoute des titres, à voyage intérieur et fait naître des tas d’images. Végétant dans son « bain d’introspections », Thomas Dutronc vous invite dans l’eau. A découvrir ou redécouvrir à l’heure où tout est si vite consommé et donc oublié.

T. Dutronc

L.L.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s